MRC du Domaine-du-Roy
Menu secondaire
Réseaux sociaux
Menu contextuel

Connais-tu ta MRC?

MRC

Un vaste et dynamique territoire

Le territoire de la MRC du Domaine-du-Roy est très vaste, il est composé des municipalités de Lac-Bouchette, Saint-François-de-Sales, Saint-André, Chambord, Roberval, Sainte-Hedwidge, Saint-Prime, Saint-Félicien et La Doré. Ce territoire est le milieu de vie de plus de 29 000 personnes.

D'une superficie de près de 19 000 km², le territoire de la MRC comprend également le territoire non organisé Lac-Ashuapmushuan qui s'étend des limites de La Tuque à Chibougamau et celui-ci est occupé par plus de 1 500 résidences de villégiature dont la gestion relève de la MRC.

La communauté de Mashteuiatsh ne fait pas partie du territoire de la MRC du Domaine-du-Roy. Cependant, depuis de nombreuses années, la MRC du Domaine-du-Roy et Pekuakamiulnuatsh Takuhikan œuvrent de concert au développement de projets structurants qui favorisent le développement socioéconomique du territoire.

Au cours des prochains mois, la MRC du Domaine-du-Roy renforcera le sentiment d'appartenance à son territoire en identifiant clairement ses limites géographiques. À cette fin, la MRC du Domaine-du-Roy implantera des panneaux d’accueil pour signifier aux gens, qui empruntent les routes 155, 167 et 169, qu’ils font leur entrée sur le territoire du Domaine-du-Roy.

Plusieurs services sous un même toit et un rôle important

La MRC du Domaine-du-Roy est responsable de nombreux services, que ce soit pour les municipalités, organismes ou les citoyens de son territoire. Ces services couvrent des secteurs d'activités très variés, tels : l’aménagement du territoire, le développement local et régional, la sécurité publique, l’évaluation foncière, la gestion des baux de villégiature, ainsi que la gestion de divers fonds et programmes d’aide financière.

La MRC du Domaine-du-Roy coordonne ainsi un vaste éventail de services qui lui sont confiés par le gouvernement provincial, ou délégués par les municipalités locales.

En voici quelques exemples :

  • Le transport collectif et adapté;
  • La gestion de l'entente de services avec la Sûreté du Québec;
  • La coordination du schéma de couverture de risques en sécurité incendie;
  • La coordination et l’animation de divers chantiers visant le développement du territoire dans les secteurs d'activité suivants : le tourisme, la forêt, l’agroalimentaire, ainsi que la santé et la promotion des saines habitudes de vie;
  • Le service de génie civil pour les municipalités rurales;
  • La gestion des programmes de rénovation de la Société d'habitation du Québec.

Le rôle de la MRC va cependant bien au-delà des services aux municipalités et aux citoyens, puisqu'elle permet de regrouper autour d'une même table toutes les municipalités du territoire pour travailler de concert au développement et de la mise en valeur de son territoire, de ses ressources et des communautés locales qui l'habitent.

La MRC, une organisation importante et essentielle

Au fil des ans, les revenus provenant des différentes responsabilités assumées par la MRC ont été réinvestis dans des projets structurants pour assurer le développement du territoire et améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la population.

De nombreuses initiatives territoriales et locales émanent de la MRC et celles-ci ont des retombées importantes sur l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et citoyennes du Domaine-du-Roy.

Au cours des trente-cinq dernières années, plusieurs projets majeurs et structurants ont pu se réaliser en raison de la présence de la MRC. À titre d'exemple, la Véloroute des Bleuets pour laquelle la MRC a agi comme maître d'œuvre, l'acquisition du Village historique de Val-Jalbert, le développement du réseau de fibres optiques, le service de transport collectif et adapté et la réalisation des projets hydroélectriques de Val-Jalbert et de la Onzième Chute de la rivière Mistassini.

Rappelons que la MRC a comme vision de devenir la communauté la plus dynamique, entreprenante et attirante des MRC du Québec. Pour y parvenir, elle développe les ressources de façon optimale en tenant compte de leurs dimensions économique, sociale et environnementale, particulièrement dans les secteurs d’excellence que sont la forêt, l’agroalimentaire et le tourisme.

Aménagement du territoire

Au Québec, la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (LAU) encadre la majorité des responsabilités des municipalités régionales de comté et des municipalités locales en matière d’aménagement du territoire. Au fil des années, la MRC du Domaine-du-Roy a également hérité de plusieurs autres responsabilités provenant du gouvernement du Québec.

Cet outil de planification, à l’origine de la création des MRC, encadre le développement urbain et rural des municipalités du territoire en assurant une certaine cohérence dans les décisions d’aménagement du territoire. Les règlements d’urbanisme municipaux doivent s’y conformer, lesquels s’appliquent lors de vos projets de construction et de rénovation.

À l’extérieur de ses neuf municipalités locales, la MRC agit elle-même comme une municipalité. Elle y applique une réglementation d’urbanisme et émet les permis de construction et les certificats d’autorisation qui vous permettent de construire chalets, garages, quais et autres constructions sur votre terrain de villégiature.

La MRC compte également dans ses rangs sur des ressources dédiées à la cartographie et sur une panoplie de données servant à préparer plans et cartes. Ces ressources sont mises à la disposition des municipalités locales, et, selon le cas et les besoins, peuvent être utilisées par différents organismes et citoyens faisant appel à nos services.

Villégiature

Depuis 2010, la MRC assure la gestion des baux de villégiature en territoire public pour le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles. Plus précisément, la MRC s’occupe de toute la gestion administrative de votre bail de villégiature (émission, facturation, transfert, etc.). C’est également à la MRC que s’effectuent la planification et le développement de nouveaux emplacements de villégiature, de même que la surveillance et le repérage des occupations sans droits.

Parallèlement, la MRC rend disponibles aux villégiateurs de son territoire non organisé (TNO), par sa Politique de retour sur les taxes en TNO, d’importantes sommes dédiées à l’entretien et la réfection de chemins forestiers et au remplacement de traverses de cours d’eau en terre publique, le tout dans l’optique de favoriser le maintien d’un accès convenable à la forêt et aux 2 000 emplacements de villégiature présents dans la MRC.

L’eau – Solution à la vitalité de nos milieux

À la suite de la réalisation des projets hydroélectriques de Val-Jalbert et de la Onzième Chute de la rivière Mistassini, le conseil de la MRC du Domaine-du-Roy a mis en place, en 2016, conformément à ses engagements, un fonds de développement pour utiliser les profits générés comme levier de développement socioéconomique.

À la fin de l’année 2017, le Fonds de développement hydroélectrique bénéficiait d'une somme d'environ 1 M$, séparée en parts égales entre la MRC et les municipalités, pour la réalisation de projets structurants, et ce, tant pour des projets territoriaux que locaux. Les projets sollicitant le fonds doivent respecter les créneaux identifiés par le conseil de la MRC.

Dans le volet territorial, la mise en place du transport collectif et adapté, le déploiement de la stratégie de la main-d’œuvre et la stratégie collective de développement touristique du Domaine-du-Roy sont des initiatives qui vont bénéficier de ce nouveau fonds, pour une somme s’élevant à plus de 500 000 $ pour les années 2018 et 2019.

Au niveau local, le projet pilote d’intégration d’immigrants en milieu rural à Roberval, les infrastructures du « deck hockey » de Saint-Prime, la piste cyclable reliant La Doré à Saint-Félicien, l’amélioration du terrain de baseball et le remplacement du système de refroidissement du Centre Marius-Sauvageau de Chambord, la mise en place de sentiers multifonctionnels dans les secteurs de La Doré, Saint-Félicien et Saint-Prime sont tous des projets qui ont reçu l’aide financière du Fonds de développement hydroélectrique, et ce, pour une somme totale de 283 038 $. La concrétisation de ces projets générera plus de 4,5 millions de dollars en investissement sur le territoire de la MRC et illustre bien l'effet de levier.

Le Fonds de développement hydroélectrique permet donc à la MRC du Domaine-du-Roy de financer des actions concrètes qui ont des répercussions importantes pour la vitalité de nos communautés, mais également pour assurer le développement socioéconomique du territoire.

L’énergie nous habite!

La MRC du Domaine-du-Roy a modifié son image avec un concept beaucoup plus inspiré, et surtout, à l’image du territoire. Derrière cette nouvelle image, accompagnée du slogan « L’énergie nous habite », se dévoile notre milieu de vie.

Bien que dans un premier temps, le logo soit à l’image de la chute de Val-Jalbert, dont la MRC est propriétaire, on doit y percevoir une représentation graphique plus expressive que représentative, car cette image cache de nombreuses nuances.

Quoique la disposition des vagues rappelle la forme réelle de la chute, les neuf vagues qui composent le logo représentent les neuf municipalités.

Les couleurs, soit le bleu, le jaune et le vert, symbolisent respectivement les grandes dominances du territoire, c’est-à-dire le tourisme, l’agriculture et la forêt. Le logo agence des couleurs vibrantes, au goût du jour, ce qui dévoile le dynamisme de notre territoire.

La couleur bleue évoque le bleuet, l’eau, les grands espaces, l’air et les découvertes, tandis que le vert et le jaune symbolisent la chaleur humaine, l’ouverture, la fraternité.

À cette nouvelle image, un slogan s’y colle. « L’énergie nous habite », fait un clin d’œil à l’hydroélectricité, mais il a été choisi principalement pour démontrer notre puissance d’agir et de réagir, notre volonté d’innover, de développer, de rassembler les énergies disponibles, de transformer et de croître.

Développement économique local et régional

La MRC du Domaine-du-Roy s’est vu confier en 2015, le mandat du développement économique local et régional de son territoire. À la suite de la conclusion d’une entente avec le gouvernement du Québec de 2015 à 2020, c’est environ 1 million de dollars par année que la MRC reçoit pour gérer le Fonds de développement des territoires (FDT). Cet argent est directement investi sur l'ensemble du territoire de la MRC pour soutenir des projets et des stratégies économiques à portée locale et régionale qui cadrent avec les priorités de développement que le territoire s’est donné.

Ainsi, afin d’orienter adéquatement les stratégies économiques, la MRC mise sur l’expertise du CLD Domaine-du-Roy, son leader économique depuis 1998, en lui confiant le mandat du développement économique du territoire. Le CLD reçoit annuellement une somme de 800 000 $ dont un peu plus de 275 000 $ est retourné sous forme de contribution non remboursable aux entreprises à raison d’un maximum de 10 000 $ par entreprise pour soutenir leurs projets de développement que ce soit dans le cadre d’un projet de démarrage, d’expansion, de relève ou pour des études, du coaching ou participer à une mission économique.

Les entreprises, incluant les entreprises d’économie sociale, peuvent donc compter sur les services professionnels de l’équipe du CLD Domaine-du-Roy pour obtenir de l’aide technique et financière à toutes les étapes du développement de leurs projets d’affaires. Le CLD dispose également du Fonds local d’investissement (FLI) qui lui permet d’intervenir sous forme de contribution remboursable jusqu’à un maximum de 50 000 $ par entreprise.

La MRC s’est également dotée d’une politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie. Cette politique lui permet de soutenir techniquement et financièrement une panoplie de projets et stratégies de développement local et régional qui sont issus des plans d’action locaux de la démarche Municipalité amie des aînés, des différents chantiers sectoriels de la vision stratégique, soit les chantiers Tourisme, Forêt, Agroalimentaire et Population et qualité de vie, ou encore de tout autres initiatives du milieu qui ont un impact sur l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. Depuis 2015 ce sont plus de 250 projets qui ont bénéficié de plus de 2,2 millions de dollars d'investissements à partir des fonds de la MRC.

  • Plusieurs initiatives ont été soutenues dans le volet mobilisation telles que des fêtes de village, des activités multiculturelles, des rassemblements d’aînés, des initiatives jeunesse, etc.
  • Plusieurs projets visant à mettre en place des environnements favorables aux saines habitudes de vie, des journées thématiques, des initiatives visant à briser l’isolement à contrer l’insécurité alimentaire, etc.
  • D’autres projets à portée territoriale dont le déploiement du transport collectif Accès Transport, la Stratégie de la main-d’œuvre « Ose le Pays des bleuets », le circuit gourmand du Domaine-du-Roy, la mise en place d’un système alimentaire durable rendus possible grâce à une contribution du FDT;
  • Sans oublier la réalisation de plusieurs projets locaux tels que la forêt nourricière de Saint-François-de-Sales, un service de popote roulante à Saint-Prime, le développement d’un champ de tir à Sainte-Hedwidge, une résidence pour aînée à Lac-Bouchette ainsi que le démarrage du centre d’amitié autochtone à Roberval;
  • Enfin, la MRC a également soutenu la réalisation d’initiatives régionales de développement économique telles que la Table agroalimentaire, PME durable 02, Destination Lac-Saint-Jean et le Fonds de recherche sur l’agriculture nordique FRAN-02 pour ne nommer que ceux-là.
  • Bref, une multitude de projets qui ont vu le jour sur le territoire grâce à l’appui technique et financier des ressources de la MRC et du CLD Domaine-du-Roy.

Sécurité publique

Le fait de se sentir en sécurité est un déterminant important qui nous permet de nous enraciner dans notre milieu de vie et de développer un sentiment d’appartenance envers notre communauté. La MRC du Domaine-du-Roy le sait. Elle fait de la sécurité des citoyens et des usagers du territoire l’une de ses priorités en assumant certaines responsabilités en matière de sécurité publique, de sécurité incendie et de services policiers.

C’est pour cette raison que la MRC et la Sûreté du Québec travaillent ensemble par le biais du comité de sécurité publique. Le mandat du comité de sécurité publique est d’assurer le suivi de l’entente de service entre la Sûreté du Québec et la MRC du Domaine-du-Roy ainsi que de participer annuellement à l’identification des priorités territoriales et locales du plan d’action semestriel de la Sûreté du Québec et d’en faire l’évaluation. Le comité permet également de créer un lien de communication privilégié entre le corps de police et les municipalités du territoire pour exprimer leurs préoccupations et leurs besoins pour la sécurité de leurs citoyens. Des actions concrètes émergent des rencontres du comité de sécurité publique et ont des répercussions importantes sur le milieu de vie des citoyens.

Les priorités actuelles du comité de sécurité publique sont la lutte au trafic des stupéfiants, la prévention auprès des jeunes et des aînés, la visibilité et la surveillance des secteurs de villégiatures et les opérations de sécurité routière aux entrées des municipalités.

Pour la prochaine année, la surveillance aux traverses piétonnières a été ajoutée, car très peu d’automobilistes s’arrêtent pour laisser traverser les piétons. Cette surveillance est d’une grande importance avec le déploiement des corridors scolaires dans toutes les municipalités du territoire. La MRC participe financièrement à la mise en place des corridors scolaires pour permettre le transport actif en toute sécurité.

En matière de sécurité incendie, la MRC du Domaine-du-Roy s’est dotée d’un schéma de couverture de risques en sécurité incendie. Cette stratégie a permis le déploiement d’actions visant à mieux outiller l’ensemble des municipalités du territoire. La prévention, la formation des pompiers, l’ajout de matériel de combat et la diminution du temps de réponse ont constitué les éléments dominants lors de la mise à jour du schéma.

Dans l’optique de mieux desservir la population, les services de sécurité incendie (SSI) du territoire se divisent en deux pôles. Le SSI de Roberval regroupe six casernes : Lac-Bouchette, Saint-François-de-Sales, Saint-André, Chambord, Sainte-Hedwidge et Roberval. Il y a aussi le SSI de Saint-Félicien qui compte trois casernes : Saint-Prime, Saint-Félicien et La Doré.

De plus, la MRC du Domaine-du-Roy collabore avec le Service d’incendie de Mashteuiatsh grâce à une entente d’aide mutuelle. Mashteuiatsh assure le sauvetage nautique pour la MRC du Domaine-du-Roy et, en retour, les Pekuakamiulnuatsh ont accès à des services spécialisés dispensés par les services de sécurité incendie de Roberval et Saint-Félicien.

Découvrez les frontières de la MRC

La MRC du Domaine-du-Roy souhaite améliorer la visibilité de ses frontières partagées avec quatre municipalités régionales de comté, c’est-à-dire les MRC de Maria-Chapdelaine, de Lac-Saint-Jean-Est, du Haut-Saint-Maurice et de la Jamésie.

Pour bien mettre en évidence son territoire et ses limites géographiques, la MRC du Domaine-du-Roy implantera prochainement des panneaux d’accueil. Installés aux frontières du territoire, le long des accès routiers majeurs, ces panneaux annonceront aux gens qu’ils font leur entrée dans le Domaine-du-Roy.

Faire du camping sur les terres du domaine de l’État, c’est possible!

Amateurs de chasse et de pêche? Envie de cueillir des bleuets? Saviez-vous qu’il est possible de camper sur les terres du domaine de l’État pour vous adonner à la pratique de vos activités?

Entre le 1er mai et le 31 octobre de chaque année, que vous possédiez une tente, une tente-roulotte, une roulotte ou un motorisé, vous avez la possibilité de faire du camping récréatif dans l’arrière-pays.

Depuis le 1er avril 2016, il est essentiel d’obtenir un permis de séjour avant d’installer votre équipement de camping sur les terres du domaine de l’État.

Un règlement a été élaboré afin de vous permettre de vivre un dépaysement sans tracas. C’est pour cette raison qu’il est important de consulter la MRC du Domaine-du-Roy avant de séjourner sur les terres publiques.

La durée du séjour, le type d’équipement utilisé, la localisation de l’endroit où vous camperez, l’impact sur l’environnement et plusieurs autres éléments doivent être pris en considération avant de pouvoir vous aventurer sur le territoire.

Les coûts reliés à l’émission du permis sont minimes. Pour un séjour d’une durée maximale de 30 jours, aucuns frais ne sont exigés.

En communiquant avec notre personnel, vous serez mis au courant de tous les éléments à prendre en considération avant de vous aventurer sur le territoire. Ce petit coup de téléphone aura comme impact de simplifier grandement votre séjour en forêt.

Haut de page

Nos coordonnéesVoir plus de coordonnées

MRC du Domaine-du-Roy

901, boulevard Saint-Joseph
Roberval (Québec)
G8H 2L8

Téléphone : 418 275-5044
Télécopieur : 418 275-4049
Sans frais : 1 888 475-2440
Courriel : info@mrcdomaineduroy.ca

Calendrier des événements

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre et soyez informé par courriel des nouvelles et événements de la MRC du Domaine-du-Roy.

Plan du site